Voici une petite histoire que j'aime raconter. L'histoire d'une étincelle d'amour qui devient une âme :

 

 

 

Il était une fois une âme. Elle avait été créée par la Source de Toute Vie. Elle était belle et pure, car faite uniquement d'Amour. Elle ne connaissait que l'Amour, car il n'y a rien d'autre dans la Source. Elle a vécu un certain temps comme cela, et elle était heureuse. Heureuse, mais pas comblée. Car il lui manquait quelque chose, il lui fallait faire des expériences. Autres que l'Amour.

 

Et pour cela, elle devait s'incarner.

 

L'incarnation, telle qu'on la vit tous en ce moment, est le moyen de faire des expériences. Ce n'est pas le meilleur moyen, c'est le seul. Et c'est douloureux.

 

Cette âme, qui ne connaissait que l'Amour, a donc pris une forme matérielle. Elle s'est volontairement bridé, elle a volontairement perdu de sa splendeur et de sa magie pour pouvoir entrer dans un corps de matière. Et elle a fait l'expérience du non-Amour, c'est à dire de la Violence et de la Destruction. Ça a été un choc incroyable. Alors qu'elle avait appris qu'il n'existait qu'une seule manière de créer, elle a découvert qu'il existait de nombreuses manière de détruire. Casser, déchirer, couper, brûler, lacérer, déchiqueter, laminer, etc. Alors qu'elle ne connaissait que l'Amour, elle a découvert toutes les facettes du non Amour : vol, mensonge, trahison, manipulations, perversion, humiliation, etc. Et toutes les émotions qui allaient avec : Colère, peur, tristesse, mais aussi, jalousie, honte, culpabilité, dépression, terreur, etc.

 

Il lui a fallu de nombreuses vies pour cela. Parce qu'on ne peut pas tout essayer à la fois, parce qu'il fait essayer toutes les facettes d'un thème pour l'appréhender complètement (voler et être volé par exemple). Parce qu'à force de vivre dans le non Amour, on finit par oublier ce qu'est l'Amour. Le Vrai Amour, avec une majuscule. Et au bout d'un moment, on se rend compte qu'on est trop loin et qu'on ne sait plus comment faire demi-tour. On ne sait même plus qu'il est possible de faire demi-tour. Pourquoi déjà ?

 

 

 

À force d'expérimenter le non-amour, cette belle âme s'est salie, blessée, souillée, et elle a même fini par oublier qu'elle était une âme. Elle est partie du plus haut, pour atterrir au plus bas. C'est alors qu'elle a décidé de remonter. De faire le chemin inverse. Mais ce chemin là est beaucoup plus difficile. Casser une table, c'est facile. La reconstruire ensuite pour qu'elle soit comme avant, c'est beaucoup plus difficile. Pourtant, c'est possible, avec de l'aide, avec du temps, avec de la persévérance et des compétences.

 

Et donc cette âme a entrepris de remonter. Et elle est en train de remonter, vie après vie. Elle allège son karma, expérience après expérience.

 

 

 

C'est histoire est une fable. Pourtant, elle raconte peu ou prou ce que nous avons tous vécu, depuis notre création, notre véritable Naissance. Nous sommes nés il y a des milliers, des dizaines, des centaines de milliers d'années. Nous avons vécu des centaines de vies, incarnées ou non. Nous avons joué tous les rôles possibles, victime, sauveur et bourreau. Nous avions manipulé la magie la plus puissante. Nous avons incarné le Bonté Pure et le Mal Absolu. Nous avons visité de nombreuses planètes dans de nombreux systèmes.

 

 

 

Et nous avons fini par nous incarner sur Terre. En ce moment.

 

En ce moment a lieu sur Terre l'Ascension Planétaire. Elle oblige chacun à évoluer, vers la lumière ou vers l’obscurité. Elle permet également des guérisons très rapides et puissantes, beaucoup plus puissantes que durant les siècles précédents. Il nous est donc donné la possibilité de guérir nos blessures anciennes, de panser nos plaies. Nos corps énergétiques sont immenses et nos plaies innombrables. Pourtant, l'évolution personnelle passe par cette guérison, petit à petit.

 

 

 

Pour guérir les blessures karmiques, nous avons deux outils à notre disposition : les soins karmiques « classiques » et les régressions karmiques.