La Technique Métamorphique

Fondée à la fin des années soixante-dix par Gaston Saint Pierre, cette technique est issue de ses observations inspirées sur la Réflexologie. Il a en effet remarqué que la réflexologie, outre ses autres bienfaits sur le corps physique et le bien-être, permettait d'agir énergétiquement sur la période pré-natale.

Pendant la période de gestation, nos structures physiques, mentales et émotionnelles, se mettent en place : la colonne vertébrale du fœtus, placée contre la paroi de l’utérus, mémorise chaque mouvement à l’intérieur de la mère. Elle mémorise aussi tout événement, heureux ou douloureux, les émotions, le stress, etc...

Les zones réflexes de la colonne vertébrale se retrouvent sur les pieds, les mains et le crâne. Par un toucher léger sur l'ensemble de ces zones, la Technique Métamorphique permet l'évacuation et la libération progressive des mémoires familiales transmises avant la naissance

Vous savez bien?, les deux valises qu'on a tous à la naissance, remplies d'expériences, mais aussi de peurs, de blocages, de croyances transmises, de schémas émotionnels, etc...

Héritage précieux, qui nous aide à nous construire au fur et à mesure que l'on avance dans le monde, certes, mais qui peut à un certain moment, pour certaines peurs ou croyances, devenir bloquant, limitant, et entraver notre épanouissement personnel, émotionnel, relationnel ou spirituel.

C'est à ce moment-là que la Technique Métamorphique peut apporter un réel changement.


Libérer au lieu d'analyser

Bien d'autres techniques peuvent aider les personnes en quête de réponse, à examiner leur histoire familiale et remonter la piste des croyances et des émotions.

Il ne s'agit pas ici d'analyser intellectuellement ou psychologiquement. Il ne s'agit pas non plus de verbaliser, ni de porter à la conscience, mais de libérer, de simplement guider vers une sortie définitive les transmissions devenues inutiles et limitantes :

  • peurs inconscientes (issues de cette période pré-natale)
  • peurs conscientes (peur d'une situation difficile, d'une épreuve à venir, peur de l'eau, du noir, phobies...)
  • stress et anxiété,
  • schémas comportementaux ou émotionnels qui entravent l'épanouissement personnel,
  • difficultés relationnelles ou familiales. 

Progressivement, la personne se sent libérée de ces influences ou entraves inconscientes, redécouvre ses propres forces, son potentiel d'action et de créativité, et a la possibilité de prendre concrètement en main les changements nécessaires à son épanouissement.

 

De séance en séance, des changement subtils s'opèrent :

  • apaisement des émotions et des angoisses,
  • recentrage, meilleure confiance en soi,
  • prise de recul face aux difficultés et aux situations de crise,
  • plus grande sécurité et stabilité émotionnelle,
  • meilleure compréhension et son fonctionnement et de celui de son entourage.

Pour qui?

La Technique Métamorphique apporte un soutien de grande qualité pour tout ce qui est lié à la notion de changement :

  •  les personnes engagées dans une démarche de développement personnel,
  • les personnes traversant une période de grands changements (déménagement, changement de carrière, mise en route de projet...),
  • dans les grandes transitions de la vie (mariage, naissance d'un enfant, famille recomposée, séparation, deuil...).

C'est également un accompagnement très bienfaisant pour les femmes enceintes et les futurs ou jeunes parents (anxiété, stress, appréhension concernant la grossesse ou la naissance...).

La technique métamorphique aide à s'adapter à cette nouvelle vie et à faire face aux difficultés qu'elle apporte. D'autant plus que les naissances apportent beaucoup de bouleversements dans les familles et font remonter de nombreuses mémoires familiales, sur plusieurs générations différentes (enfants qui deviennent parents, grands-parents, etc...).

 

Enfin, la Technique Métamorphique est particulièrement recommandée pour les enfants de tout âge en ce qui concerne : les troubles du sommeil, les problèmes de communication et de langage, le sentiment d'insécurité, l'hypersensibilité, l'hyperactivité, l'agressivité....  

Il n'y a aucune contre-indication pour cette technique concernant :

  • l'âge (convient aux bébés, enfants, adolescents, personnes âgées...),
  • l'état de santé (femmes enceintes, personnes malades),
  • la présence de handicap (mental ou physique).

 Cette approche peut être complémentaire de toute autre thérapie ou traitement. 


Déroulement d'une séance

La personne est habillée, installée dans une position semi-couchée relaxante.

Le soin peut démarrer immédiatement, mais la personne a la possibilité si elle le souhaite, d'évoquer ses problématiques, son parcours personnel, médical ou familial.

 

Toutes les séances se déroulent de la même façon, par un long massage de chaque pied, puis des mains, et pour finir, du crâne. Le massage dure 1h et est profondément relaxant.

Pour les enfants, le protocole se modifie, les séances sont plus courtes, mais plus rapprochées.

 

Pendant la séance, la personne peut ressentir de la chaleur, des picotements dans les membres, mais surtout, une sensation de bien-être et de détente profonde.


Après le soin

Des libérations énergétiques se font pendant la séance, mais peuvent également se faire entre les séances. Les personnes sensibles pourront éventuellement sentir chez eux, ou pendant la nuit, des picotements dans les orteils (surtout les pouces), de la chaleur dans les pieds ou les mains, etc...

 

Le massage est doux et léger, mais les changements s'effectuent en profondeur dans les corps physique et énergétique. On pourra remarquer selon les personnes, une plus grande émotivité (tristesse, colère), de la sensibilité, ou de l'irritation. Ces symptômes sont passagers, et s'estompent au fur à et mesure que le corps retrouve ses repères.

 

On espacera donc les séances d'au moins 7 jours (moins pour les enfants). L'idéal étant de garder un rythme régulier d'une séance par semaine, du moins au début.

Ce protocole enclenche un rythme dans le corps qui perdure bien au-delà de la fin de la thérapie. Les libérations se produiront encore dans le corps, au fur et à mesure des événements du quotidien, pendant 6 à 9 mois après la dernière séance.

 

Pour la thérapie complète, il faut compter 8 ou 9 séances pour faire le tour de tout ce que la personne a à libérer. Ce chiffre peut varier selon les personnes et les circonstances. Un test est effectué à la fin de chaque séance pour évaluer la progression et détecter d'éventuels blocages.